Projets d'informatique musicale
Licence-Maîtrise d'informatique 1998-99 - Université de Caen
Marc Chemillier

[Mise à jour : 17 novembre 2009]

  • Rythme aksak (d'après Jérôme Cler)
  • Le petit luth à trois cordes üçtelli de Turquie est souvent accompagné par une formule rythmique asymétrique 2.2.2.3 dite "aksak". Voici quelques exemples schématisés sous forme de fichiers Midi.

  • Exemple 1 : Kïrmïzï gül


      Jouer le luth seul

    
    

      Jouer avec percussion
    
    
    Problème : Faire un programme informatique qui prend en entrée le fichier Midi de luth seul, et qui :
    
    
  • Exemple 2 : Ay.4

    Essayons de battre la partie de percussion en se calant avec le luth. Le problème est de trouver des critères pour reconnaître à quel endroit on doit placer le 3 de la séquence 2.2.2.3 :


      Jouer le luth seul

    
    
    Ici la séquence 2.2.2.3 commence un peu après le début de l'extrait affiché. Le dernier 3 est calé sur une note répétée trois fois à la fin de la boucle de la partie de luth.


      Jouer avec percussion

    
    
  • Exemple 3 : H.D. Bogaz.2

    On pourrait penser que le dernier 3 de la séquence 2.2.2.3 est toujours indiqué par une note répétée trois fois dans la partie de luth (comme dans l'exemple 2). Mais voici un exemple qui contredit cette hypothèse :


      Jouer le luth seul

    
    

      Jouer avec percussion

    
    
    Bibliographie :
    J. CLER, « Pour une théorie de l'aksak », Revue de musicologie, 80 (2), 1994, p. 181-210.
    J.-P. ESTIVAL, J. CLER, « Structure, mouvement, raison graphique. Le modèle affecté », Cahiers de musiques traditionnelles, 10, 1997, p. 37-80.

    Table aksak, 7 mars 1998 (enregistrement et transcription Jérôme Cler) :