Projets d'informatique musicale
Licence-Maîtrise d'informatique - Université de Caen
Marc Chemillier

  • Recombinaison et transposition de séquences midi

    Principe : On part de séquences contenues dans des fichiers Midi, et on fabrique de nouveaux fichiers Midi contenant des séquences sonores, obtenues en recombinant les séquences d'origine.

    On dispose de 5 séquences sonores.






    séquence a séquence b séquence c séquence d séquence e

    Format Midi : Quelque soit l'environnement de programmation choisi (API Javasound ou autre), les données musicales au format Midi qui sont manipulées se composent toujours de listes d'événements, chaque événement étant caractérisé par:

    1. une date de début (en millisecondes)
    2. un numéro de note (de 0 à 127, le code 60 correspond au Do)
    3. une durée (en millisecondes)
    4. une vélocité (de 0 à 127)
    5. un numéro de canal (de 0 à 15)

    Piano-roll : C'est la représentation graphique la plus naturelle pour les séquence Midi. Chaque note est représentée par un segment horizontal.

    Player Midi : Les fichiers Midi de résultat doivent pouvoir être joués par n'importe quel player Midi standard (TiMidity ou KMIDI sous Linux, Lecteur Windows Media sous Windows 2000).

    Exemple de recombinaison pour les 5 séquences ci-dessus :

    On fait les fonctions suivantes

    On peut alors composer de la musique en recombinant et en transposant les séquences :