Modélisation des savoirs

Carnets de devins

une page de carnet

Les devins notent certains tableaux (toka ou fohatse) dans des carnets. En général, ils ne notent que les matrices mères (voir photo). Pour donner un ordre de grandeur, chaque carnet contient environ 50 pages, et chaque page comporte approximativement 20 tableaux (i.e. matrice mères), soit environ 1.000 tableaux dans chaque carnet. L'une des particularités remarquables du site web SIKIDY est de proposer (à usage strictement restreint aux activités de recherche) une base de données de carnets recueillis auprès de plusieurs ombiasy.


  • Lien des carnets avec l'activité des devins-guérisseurs
  •  

    Les tableaux notés dans ces carnets, pour la plupart toka ou fohatse et de ce fait doués de grands pouvoirs sur le plan symbolique, sont mémorisés par l'ombiasy pour qu'il puisse les utiliser lorsqu'il en a besoin à l'intérieur d'un rituel.

    La page ci-dessous intitulée « Fognotsadro » regroupe plusieurs tableaux dont la fonction est d'éliminer le mauvais sort. Elle contient divers toka que le devin a matérialisés concrètement sur la natte en les réalisant avec les graines, puis il a fait glisser la figure toka afin de la stocker dans un tableau plus grand avec les autres figures extraites des différents toka. Au terme de cette procédure qui a mis en oeuvre plusieurs dizaines de toka, le devin a recouvert de poudre toutes les figures supposées très puissantes qui avaient été ainsi rassemblées.

    page pour le mauvais sort   realisation des toka   poudre sur les figures

    Par exemple, pour le tableau encadré dans la page ci-dessus, la figure (2 1 2 1) est seule à l'Ouest en colonne de gauche de la matrice mère.

          o  e  s  s  
          .. .. .  .  s  
          .  .  .  .  s  
          .. .  .  .  n  
          .  .. .  .  s  
    
    .. .. .. .. .. .. .. .  
    .. .. .. .. .. .. .. .  
    .  .. .  .  .  .  .. .. 
    .  .. .  .  .  .  .. .. 
    e  s  e  e  e  e  s  s  
    -----------------------
    

  • Quelle est la logique de classement à l'intérieur des carnets ?


  • Problème : découvrir les méthodes de classement utilisées par les devins dans ces carnets. Ces méthodes reposent vraisemblablement sur des propriétés communes aux tableaux côte-à-côte sur une même page, ou sur des pages voisines. Ces propriétés sont sans doute des propriétés simples de régularité ou d'unicité sur les colonnes et les lignes des tableaux.

    Attention : Dans les carnets, seules les matrices mères sont notées. Or les propriétés permettant d'expliquer pourquoi plusieurs tableau sont regroupés sur une même pages concernent généralement les tableaux complets. Dans la base de données, l'étude de ces propriétés de classement est donc faite sur les données complètes (= tableaux complets, avec matrice mère + colonnes filles + points cardinaux), pas seulement sur les données notées dans les carnets (= matrices mère) qui ne sont qu'une abréviation.

    Exemple de propriété : dans la page ci-contre, on remarque que plusieurs tableaux ont la propriété remarquable d'avoir leurs quatre colonnes mère égales. Dans ce cas, on peut montrer qu'ils ne peuvent être toka que pour la dernière colonne fille en bas à droite. Par exemple, avec (2 2 2 1) répété quatre fois en colonnes mère, on obtient la figure complémentaire (1 1 1 2) seule au Nord en dernière position :

          o  o  o  o  
          .. .. .. .. s  
          .. .. .. .. s  
          .. .. .. .. s  
          .  .  .  .  s  
    
    .  .  .. .  .. .. .. .  
    .  .  .. .  .. .. .. .  
    .  .  .. .  .. .. .. .  
    .  .  .. .  .. .. .. .. 
    s  s  s  s  s  s  s  n  
    -----------------------
    

    colonnes meres egales
  • Échange de connaissances à travers la transmission des carnets
  • Les tableaux notés dans des carnets sont également l'objet de transactions entre devins. Un moyen simple de connaître un plus grand nombre de toka est en effet d'en acheter à un autre. Un tableau ou une série de tableaux de sikidy importants peuvent s'acquérir pour un prix élevé. Dans le Sud de Madagascar, chez les Antandroy, le bétail est un moyen de mesurer la richesse des individus. Une page de carnet de sikidy peut valoir dans ce contexte un ou plusieurs zébus.

    page d'origine   page recopiee

    Voici un exemple de transaction concernant une page de trente toka pour la figure (1 2 1 2) en dernière position (la fille la plus à droite). La première ligne de la page de gauche se retrouve intégralement à droite séparée en deux blocs : deux tableaux à la fin de la cinquième ligne, et trois à la fin de la première. Mais entre la page d'origine et la copie, on peut vérifier que seuls quatorze tableaux sont communs. Pourquoi ?

    Il faut faire observer que la durée de vie d'un carnet est sans doute assez limitée, quelques dizaines d'années au maximum. Après quoi ils deviennent trop délabrés, sales, illisibles, sans compter qu'ils peuvent avoir pris l'eau ou être mangés par les rats. C'est pourquoi les devins recopient constamment leurs propres pages de carnets, pour les transférer d'un carnet usé vers un carnet plus neuf. Il est fort possible que la page de gauche soit une copie récente, et non la page qui était à l'origine de la transaction. Entretemps, le vendeur a peut-être réorganisé ses données selon de nouveaux principes de classement.

    Présentation | Règles de la divination | Expérimentation cognitive |
    Carnets de devin | Financement, publications, participants | Accès à la base de données